Les lauréats 2018

2 entreprises récompensées par les Prix Etienne Marcel pour leur engagement responsable : La Fenêtrière (Champigny sur Marne) et Odial solutions (Orléans).

Sous la direction de Bernard Cohen-Hadad, le Jury présidé par Jeanne-Marie Prost, a souhaité ainsi valoriser 3 entreprises issues de toutes les régions de France qui ont à cœur de donner une vision citoyenne à leur activité. C’est la 8ème édition de ce prix créé en 2011 réunies au cœur du Palais du Luxembourg, ces entreprises ont justement été récompensées “Pour mettre l’homme, le territoire, la préservation de leur planète au cœur de leur activité” : Bernard Cohen-Hadad, Président du Prix Etienne Marcel


> Prix Etienne Marcel 2018

La Fenêtrière  fabrique, depuis 1984,  des menuiseries en PVC sur mesures pour les professionnels du bâtiment & commercialise du Bois & de l’Aluminium à Champigny sur Marne (94). C’est une TPE de 7 collaborateurs. A un moment, elle rencontre des difficultés avec des importations étrangères massives de menuiseries, ce qui va être un élément déclencheur pour une nouvelle méthode de travail et de communication « devenir plus performant que les industriels !».

Catherine Guerniou, fille des fondateurs, mise alors sur l’économie circulaire. Une production locale de qualité en une semaine tout en y intégrant des paramètres indispensables tels les approvisionnements locaux, des salariés vivants à proximité, une diffusion locale des menuiseries et le recyclage des déchets de production.  Pour aller plus loin et assoir son savoir-faire, La Fenêtrière entre dans une démarche pour recevoir la Qualification « Quali PVC » qui garantit aux clients qualité & traçabilité de la production.

Pour arriver à ces résultats, une démarche compétences avec Constructys, a été mise en place il y a plusieurs années pour valoriser et développer les compétences de chaque membre de l’équipe. Elle  est prolongée en 2018 avec toutes les évolutions de l’entreprise.

En parallèle, une démarche prévention avec l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) a été engagée, et renouvelée, tous les 4 ans afin d’en suivre les progressions pour améliorer les conditions de travail, par des études: ergonomie, bruit, poussières.

Aujourd’hui, La Fenêtrière vient d’entrer dans une QVT (Qualité de Vie au Travail) & travaille sur son ADN, qui consiste à un juste équilibre entre savoir-faire, qualité, innovation, environnement, numérisation & épanouissement professionnel des collaborateurs.


> Coup de cœur Prix Etienne Marcel 2018

La holding orléanaise ODIAL SOLUTIONS, créée en 2014 par Thierry BARBOTTE, via sa filiale UDUMA (créée en 2015), est le premier opérateur privé assurant l’alimentation continue en eau potable de zones rurales d’Afrique subsaharienne sur le long terme. UDUMA, rompant avec les modèles préexistants de gestion communautaire peu efficaces, prend le virage de la professionnalisation du secteur de la distribution de l’eau et propose aux communes ce service à travers une délégation de service public.

L’impact social est double : en premier lieu auprès des usagers qui grâce à un portefeuille électronique rechargeable, spécialement conçu, peuvent aisément régler à la pompe manuelle ou aux bornes fontaines collectives la quantité d’eau dont ils ont besoin quotidiennement, et en deuxième lieu au service de l’emploi ; la filiale d’UDUMA au Mali s’appuie sur des collaborateurs assurant le suivi administratif et technique de la délégation mais aussi des fontainières et artisans réparateurs locaux. Pour illustration, le premier projet UDUMA au Mali (Région de Sikasso, 560 000 usagers, inauguré en janvier 2018) nécessite de recruter 1400 fontainières et 30 artisans réparateurs.

UDUMA a pour objectif d’alimenter 3 millions de villageois en Afrique de l’Ouest, donc de prendre en gestion environ 6000 sources d’approvisionnement en eau collectives, d’ici 3 ans.

 

Les Lauréats 2017

4 entreprises récompensées par les Prix Etienne Marcel pour leur engagement responsable: I.Ceram (Limoges), Sunna Design (Blanquefort), Maurice Charraire (Rungis) et Alter Eos (Tourcoing).

Sous la direction de Bernard Cohen-Hadad, le Jury présidé par Jeanne-Marie Prost, a souhaité ainsi valoriser 4 entreprises issues de toutes les régions de France qui ont à cœur de donner une vision citoyenne à leur activité. C’est la 7ème édition de ce prix créé en 2011 réunies au cœur du Palais du Luxembourg, ces entreprises ont justement été récompensées “Pour mettre l’homme, le territoire, la préservation de leur planète au cœur de leur activité” : Bernard Cohen-Hadad, Président du Prix Etienne Marcel


Ainsi, le lauréat du Prix Etienne Marcel est l’entreprise I. Ceram. Présidée par André Kerisit, elle conçoit, fabrique et commercialise des implants innovants à destination du corps humains (implants de chirurgie orthopédique, de chirurgie cardiaque et liés aux infections osseuses ou aux pertes de substance osseuse : médiastinites, infections sur prothèses).
La diversité se retrouve dans la composition de l’entreprise avec un éventail de diplômes très large (de l’apprenti jusqu’à celui de docteur des sciences en passant par des ingénieurs) mais aussi une mixité sociale et culturelle. En 2016, I.Ceram a renforcé son engagement sociétal en intégrant le programme « Nos Quartiers ont du talent ». Avec cette action.
7 cadres accompagnement des jeunes issus de quartiers défavorisés pour leur permettre de décrocher un premier travail, en s’aidant de leur expérience professionnelle.


Sunna Design reçoit le Prix Spécial du Jury.Créée en 2011, par Thomas Samuel, Sunna Design conçoit et fabrique à Blanquefort des lampadaires solaires innovants. Plus de 9 000 sont maintenant installés dans une quarantaine de pays. La robustesse de ces produits permet de réduire à la fois les coûts économiques et environnementaux que la maintenance peut représenter pour ce type de produit.
Et c’est avec une autre innovation sociale et solidaire que Sunna Design se distingue :
Sunna Design a créé une solution unique : le NanoGrid. C’est la première infrastructure publique qui fournit à la fois l’éclairage public et l’énergie à un maximum de 4 foyers (soit 36 personnes en moyenne au Sénégal) permettant la mise en place d’un système de Pay-as-you-go qui préfinance le système.


Un autre exemple de solidarité au sein de l’entreprise avec le projet de la société
Maurice Charraire, commerce de gros de fruits et légumes, plus de 140 collaborateurs. Cette PME de Rungis reçoit un Coup de cœur du Jury.
En effet, la société familiale Maurice CHARRAIRE, dirigée par Michel Charraire,   agit au quotidien en faveur de l’emploi, de l’insertion professionnelle, de l’accès à l’emploi, de la formation et de l’évolution professionnelle, notamment par des embauches de personne sans aucune qualification ou expérience professionnelle, issues de l’immigration, issues des quartiers sensibles, de jeunes sortis tôt du système scolaire…
Au sein de chaque service sont identifiés des collaborateurs «formateur» : il existe une véritable démarche de transmission des compétences et des savoir-faire. Des personnes sans qualification apprennent un vrai métier, avec de réelles possibilités d’évolution : à titre d’illustration tous les responsables des services d’exploitation sont issus des métiers de base.


De même, la société AlterEos de Tourcoing reçoit un Coup de cœur du Jury pour son action en faveur des personnes fragilisées par un handicap. Sous la direction de Sylvie Cheynel, AlterEos a une activité de dématérialisation de documents qui  consiste à transformer un document papier en un document informatique indexé (classifié) s’intégrant dans le système de traitement informatique des clients directs d’Alter Eos. Sont traités ainsi quotidiennement tout le courrier de la société Orange, les réclamations écrites de la SNCF, ainsi que des factures, des notes de frais, des contrats et des archives d’autres grandes entreprises. Créée en 1991, AlterEos s’est donnée pour mission de créer de l’emploi durable pour des personnes fragilisées par un handicap. La finalité se réalise à travers les activités administratives et de soutien aux entreprises. Les process de production originaux mis en place, les nombreuses formations dispensées, la valorisation des compétences, la prise en compte des difficultés de chacun, le management basé sur la collaboration et non la compétition permettent à des personnes souffrant d’un handicap physique, psychique, sensoriel ou intellectuel d’être salarié de l’entreprise. A noter aussi, le statut juridique est celui d’une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) composée de 5 collèges.


Les membres du jury 2017

François ASSELIN, Président de la CPME
Laure BERGALA, Présidente de l’association des journalistes des PME (AJPME)
David CHARLET, Président de l’ANACOFI
Bernard COHEN-HADAD, Président du Prix Etienne Marcel
Christophe DESCOS, Directeur du Marché des Entreprises et Institutionnels Banques Populaires
Anne-Sophie de FAUCIGNY, Directrice des relations institutionnelles et médias BPIfrance
Mallory LALANNE, Rédactrice en chef de Commerce Magazine
Thibaut LANXADE, Vice-président du MEDEF
Stéphane LAYANI, Président Directeur Général de Semmaris, Rungis Marché International
Jeanne-Marie PROST, Présidente de l’Observatoire des Délais de Paiement
Philippe REILLER, Rédacteur en Chef de La Lettre de L’Expansion
Jean-Pierre ROBIN, Rédacteur en chef du Figaro Economie
Michel ROUX, Directeur Général de la Fédération des Banques Populaires
Marc VIGNAUD, Journaliste au magazine Le Point


« Une réussite encore que l’édition 2017 de la remise des Prix Etienne Marcel pour les PME innovantes et responsables. Ce qui prouve qu’il existe dans nos territoires belles PME, de vrais entrepreneurs solidaires et performants »

Président, Bernard Cohen-Hadad